Sites touristiques


 
les ruines du château
Site majeur de l’architecture militaire de la fin du XVème siècle, le Château de Ham a succombé en mars 1917, dynamité par les Allemands bien décidés à détruire systématiquement les monuments situés sur le chemin de leur retraite.

Laissées à l’abandon pendant un demi-siècle, pillées par tous, très vite transformées en dépôt d’ordures, les ruines du fort ne durent leur salut qu’à l’opiniâtreté de quelques Hamois qui les firent inscrire à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques, par décret ministériel du 9 mars 1965.

Le site ne retrouvera sa fierté qu’en 1977 avec l’arrivée du Club archéologique du C.S.C. de Ham, devenu en 1991 « Les Amis du château ». Depuis quelque 35 ans, cette dynamique association restaure et met en valeur les ruines, par le biais d’opérations : « Challenge Loisirs Vacances », chantiers jeunes (pendant les vacances), chantiers d’insertion ou encore chantiers internationaux Ham-Eisfeld.

Entre temps, dans les années 1970, la Ville de Ham avait toutefois aménagé un parc paysager autour des ruines avec marquage au sol de l’emplacement de la tour de l’esplanade et des anciennes murailles.

En 1994, la municipalité hamoise a pu se rendre propriétaire du terrain contigu (en friches) situé entre la rue André-Audinot et le canal et y a créé le parc « Louis Napoléon Bonaparte » (comprenant notamment un jardin d’agrément, un labyrinthe et une aire de pique-nique).

Les travaux de restauration du château sont soutenus et financés par la Ville de Ham, pour qui la mise en valeur du site représente un projet majeur de son action culturelle. Parmi les travaux effectués depuis 1977, citons la restauration des salles du sous-sol de la tour d’entrée, la restauration des corps de garde, la remise en état du mur du rempart de la rue de l’Esplanade, la réfection des ogives de la chapelle des prisonniers sur la terrasse du premier étage de la tour d’entrée, la restauration de la demi-lune, transformée en théâtre de verdure (le rempart constituant un magnifique fond de scène et une poterne servant d’entrée des artistes) et la restauration du rempart sud et de ses casemates.

A noter, l’existence d’un plan directeur global de remise en valeur du site cofinancé par le FEDER, l’Etat, le Conseil Régional, le Conseil Général et la Ville de Ham.

Des visites du site sont possibles sur rendez-vous au 03 23 81 16 16.
Email : chateau-de-ham@wanadoo.fr