ExpositionPhotographies

Détails de l'événement

  • Bord du canal
  • Espace Emile Luciani
  • Parc Délicourt
  • Parvis de la Mairie
  • Salle des fêtes
  • 16 Juil 2022 0:00 - 16 Sep 2022 23:45

Contact event manager

Réserver

Thank you Kindly

Ham Photo

Salle des fêtes

16 Juil 2022 0:00 - 16 Sep 2022 23:45
7 août 2022

000000

Ville de Ham

Organizer's other events

Ham Photo

Salle des fêtes

16 Juil 2022 0:00 - 16 Sep 2022 23:45
7 août 2022

IMPRIMER

HAM PHOTO « Jeunes de Ham et d’ailleurs », c’est du 16 juillet au 16 septembre à Ham ! Retrouvez des expositions partout dans la ville des photographes suivants : Laure VOUTERS (invitée d’honneur), Nicolas FRIESS, Martin BERTRAND, Natalya SAPRUNOVA, Guillaume ABGRALL et la classe de CM1/CM2 de l’école de Golancourt.

Cet événement est organisé avec le soutien de l’Union européenne, du Fonds européen agricole pour le développement rural et du programme LEADER.

.

Allons enfants - film 2021 - AlloCiné

PROJECTION-DEBAT sur la film « Allons enfants » le jeudi 21 juillet à 20h00 au Cinéma-Théâtre Le Méliès

« Au coeur de la capitale, un lycée tente un pari fou : intégrer des élèves de quartiers populaires et briser la spirale de l’échec scolaire grâce à la danse Hip Hop. Allons Enfants est l’histoire de cette expérience unique en France. »

.

Les expositions :

  • Laure VOUTERS : « Auteur photographe, je suis poussée par un “appel à rencontrer et raconter”, je me laisse guider sans réserve par mes émotions et par le jeu des rencontres. Je suis attachée aux relations qui se tissent avec les personnes. Dès que mon appareil photo se fait oublier, je laisse chacun s’exprimer par un regard, un geste, afin de capter l’instant partagé. »

> « Hamène-moi » – Samedi 4 juillet 2021, j’arrive à Ham et passe ma première soirée dans le parc du château. Six jeunes sont sur un banc. Je m’approche et me présente :

– Je suis photographe et je viens faire un reportage sur les jeunes de Ham.

D’abord surpris, puis ils sont plutôt partants, même emballés !

– On n’a rien à faire ici, donc oui c’est génial votre projet.
– Vous faites quoi tout l’été ?
– On va au stade jouer au foot, on traine avec les amis.
– Il y en a qui attendent les résultats du bac ?
– Oui, moi, dit Kyllian. Le premier rendez-vous est pris au lycée professionnel mardi matin. On échange les prénoms : Kyllian, Loan, Antoine, Jolan, Yohan et Timotey. Je prends la photo du groupe avant de m’éloigner.

Je partage avec les jeunes Hamois deux mois de vacances, ce moment si privilégié de liberté, d’amusements, de loisirs. Ce qui m’attire c’est de porter mon regard sur la jeunesse, être Ado c’est la période d’une tension entre questionnements personnels et ce qui est vécu comme autant d’injonctions familiales et sociales.

Lieux d’expositions : Espace Emile Luciani / Bord du canal (Centre Social Est Somme) / Salle des Fêtes

.

  • Nicolas FRIESS : « Nicolas Friess est né en banlieue parisienne. Il se spécialise dans le portrait et le reportage pour la presse et les institutions mais garde une pratique personnelle connexe au documentaire. Ses travaux personnels se portent autour des mutations sociétales et de la résilience des individus et des espaces.
    En 2014, il s’établit en Roumanie et devient cofondateur de Cluj-Makers, l’un des premiers maker-space de Roumanie. Pendant quatre ans, il multiplie les projets et les collaborations avec des artistes et des institutions comme l’Institut français. »

> « Les chantiers jeunes d’ATD Quart Monde – Pour construire le monde de demain » – Ils ont entre 16 et 30 ans, ils viennent de France et des quatre coins du monde pour participer aux chantiers bénévoles d’ATD Quart Monde. Au programme : travaux, activités culturelles, temps d’échanges, rencontres, débats, partage d’expériences et témoignages sur l’écologie ou la lutte contre la grande pauvreté… Hébergés ensemble, le chantier participatif est une manière de créer des liens, d’échanger des perspectives et d’approcher des réalités qu’ils ne connaissent pas. En permettant à des jeunes d’horizon divers de travailler ensemble et d’échanger, on plante les graines d’un avenir plus compréhensif, plus humain. Quelles que soient leurs origines ou leurs aspirations, tous partagent les tâches, leurs espoirs et leurs difficultés.

Lieu d’exposition : Parvis de la Mairie de Ham

.

  • Martin BERTRAND : « Martin Bertrand est photojournaliste et photographe documentaire. A travers ses nombreux projets personnels, il s’intéresse notamment à la jeunesse et aux enjeux géo-environnementaux. Le XXIe siècle et les chamboulements qui l’accompagnent le fascinent tout particulièrement.« 

> « CUBA SKATE » – Ce n’est qu’à partir de cinq heures de l’après-midi, quand la chaleur cesse d’être étouffante, que Yojani et sa bande commencent à skater. Tandis que les plus jeunes essaient de faire leurs premiers tricks avec une grande détermination, Yojani, ce jeune homme de 26 ans un peu métissé avec des dreadlocks, pratique le skateboard depuis plus d’une dizaine d’années. Il a un niveau de skateur professionnel mais, à Cuba, il gagne sa vie en faisant le ménage dans un hôtel. C’est une personne pleine de bonté aimant donner des conseils aux jeunes débutants afin que le skateboard persiste sur l’île.

Lieu d’exposition : Parc Delicourt

.

  • Natalya SAPRUNOVA : « Originaire de la Russie arctique sur la péninsule de Kola, Natalya Saprunova est une photographe documentaire. Elle explore les problématiques de la société moderne liées à l’identité, la jeunesse, l’intégration, la féminité et la spiritualité.« 

> « Affronter le quotidien par un futur imaginaire » – La région des Hauts-de-France, touchée par un taux de chômage élevé et une grande pauvreté, n’est pas toujours propice à la réussite des jeunes dans leurs parcours professionnels. Grandis dans les quartiers populaires à Calais, certains décrochent à l’école pour des raisons variées : harcèlement, homophobie, problèmes familiaux ou de logement, manque d’autonomie ou encore délinquance. Se trouvant seuls face à leurs problèmes, ces jeunes cherchent de l’aide. Ils rêvent de réparer leur passé, d’oublier leurs blessures, de retrouver l’amour et le bonheur. Ils aspirent à une vie nouvelle.

Lieu d’exposition : Parc Delicourt

.

  • Guillaume ABGRALL : « Photographe non professionnel, j’envisage la photographie comme un outil d’appropriation du monde qui m’entoure.« 

> « Perdus de vue » – Les années passent dans l’école de Golancourt, les élèves changent, arrivent puis poursuivent leur chemin, vers le meilleur avenir possible. Cette série de photos prises au fil du temps, lors de récréations, de sorties ou de voyages en car constitue un ensemble de souvenirs d’instants vécus par ces enfants et par leur professeur, qui les regarde grandir et évoluer.

Lieu d’exposition : Bord du canal (Stade)

> « Cache-cache » – Avec les élèves de la classe de CM1/CM2 de l’école de Golancourt, nous avons mené ce projet autour de l’idée de l’anonymat : à une époque où le droit à l’image devient quelque chose d’important à protéger, comment pourrions-nous apparaître sur des photos sans que notre visage soit exposé ? Nous avons utilisé comme support à cette recherche un objet photographique qui est à même de parler à tout le monde, la photo de classe, et nous l’avons revisitée à notre manière.

Lieu d’exposition : Parc Delicourt

.